top of page
Rechercher

Un manque d’amour

Traverser les peurs, embrassez-les, regardez-les, écoutez-les pour ne plus les combattre, pour ne plus lutter est le nouveau chemin d’évolution en soi !


Juste prendre conscience que ces jeux vous emmènent loin de votre être, de votre cœur dans une séparation et une illusion nourries par votre ego de souffrance qui vous maintient dans la douleur !

Voir la lumière et l’Amour en soi est une belle et merveilleuse invitation !


Cependant cela peut faire naître des peurs et des résistances à l’intérieur et vous décourager !


Au contraire, c’est le signe que vous êtes sur la bonne voie... Accueillez… Acceptez…


Les addictions existent pour vous laisser loin de votre Être, de votre centre.

Quelque soit l'addition, elle vient camoufler vos véritables besoins, envies parce ce que vous êtes un être extraordinaire.


Cela peut être le sucre, l'alimentation, l'alcool, les cigarettes, le sexe, les achats compulsifs, les livres des tonnes de livres à peine finis, les réseaux sociaux, les jeux vidéos ou d’argent...

Et tant d'autres choses qui pourraient vous anesthésier et vous faire oublier un instant la peur.


La peur que vous ressentez en vous, ce vide qui hurle à l'intérieur et qui n'appelle qu'à être rempli.

Et c'est le cercle vicieux : toujours plus d'anesthesiants, toujours plus de hurlements...


Traverser les peurs, ne plus les combattre est le nouveau chemin. C'est les regarder et leur parler :


"ok je t'ai vu. Je sais pourquoi tu existes. Je t'ai créé. Je t'ai laissé de la place en moi. Quelques fois, je me suis ennuyé, quelques fois j'ai eu mal.... Et tu t'es engouffrée. Et là, je t'ai accueilli. Je n'étais plus seule, enfin ! Seulement, tu as besoin d'être nourrie, toujours un peu plus. Mais voilà, j'ai compris. Je me choisis à partir de maintenant. Je m'aime. Je me considère et me reconnais pour ce que je suis. Au lieu de te remplir, je vais chanter, danser, peindre, coudre, crier, écrire,... J'existe aujourd'hui pour moi et non plus pour toi. Je te remercie de m'avoir accompagné. Je te remercie pour ce bel enseignement."


Ce vide est un manque d'amour que vous pouvez choisir de remplir en vous aimant, en pratiquant ce qui nourrit le cœur, l'âme, en revenant au corps physique...


Il peut prendre la forme d'un besoin de reconnaissance, de considération, d'existence, de création,...


Prendre conscience des jeux de votre ego de souffrance… C'est la Clef, que c'est un manque d'Amour de vous pour vous et non de l'extérieur.


Voir la lumière et l'Amour en vous est une belle invitation cependant cela peut faire naître des peurs et des résistances.


Ne pas vous identifier à vos comportements, vos pensées, aux souffrances pour être dans une distance saine !


Ce recul vous permettra de ressentir les jeux intérieurs de votre ego de souffrance !

Ne les rejetez pas… ne vous abandonnez pas ! Lancez les dés à nouveau et jouez avec joie de découvrir les potentiels et les ressources cachés en vous !


Reprenez votre pouvoir de créateur et décidez à chaque instant de l’énergie et des règles du « Je » !

auteure Laurence Simonnet Semeuse d’amour au Grand Jeu de la Vie


94 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page