top of page
Rechercher

Se focaliser

Quand se focaliser sur un problème déclenche stress et effet contraire !

Imagine : tu as des kilos en trop, tu es ronde. Tu souhaites alors "perdre" ou avoir un poids santé idéal pour ta vie d'aujourd'hui, donc jusque-là, rien d'incohérent.

En ce début d'année, tu sens que c'est le moment idéal de t’occuper de toi et de ton corps. Mais également de ce problème récurrent. Cela suffit !

Tu demandes un accompagnement auprès d'un organisme diététique et vlan… depuis quinze jours, c'est l'effet contraire qu'il se passe : boulimie, résistances, restaurant, invitation…

Tu manges mal et surtout des choses néfastes pour ton corps : biscuits et bonbons, pâtisseries, pizza. Tu bois quelques verres de vin !

Tu as perdu le goût et aucun aliment ne trouve grâce à tes yeux, à tes papilles...

Tu montes sur la balance chaque jour.

Ce qui est intéressant ce n’est pas la mal-bouffe mais le stress ou les circonstances qui sont enclenchés à ce moment là comme un processus de résistance ! Comme une sonnette d’alarme !

Tu prends conscience que plus tu te focalises sur le problème et plus il grossit, plus il prend de l'espace. Plus tu es sur le problème, et plus il devient énorme. Il occupe constamment tes pensées. Tu voudrais tellement être mieux que cela devient stressant. Tu le nourris.

Tu essaies de contrôler ce que tu manges, ce que tu devrais manger, comment tu pourrais le manger... mais malgré ta bonne volonté, rien n'y fait !

Tu te sens désespéré et évidemment la culpabilité arrive au triple galop pour te dire que tu ne vaux rien, que tu n'as aucune volonté, que tu es dans un auto-sabotage, que… comme si tu l'ignorais !

Une certaine lutte intérieure s'installe : une résistance au besoin de changer, d'avoir enfin le poids santé, le corps qui te correspond et le changement qui crée le stress intérieur !

Comment vas-tu avancer ? Te rapprocher de ton objectif ?

Je t’invite tout d’abord à changer d’approche et de connecter le ressenti intérieur que déclenche le fait d’être dans ton poids santé.

Quel serait alors ton ressenti ? Tes sensations ? Tes émotions ?

Connecte-toi à ça et intensifie-le !

Par exemple, partons du principe que tu ressentes de la légèreté dans ton corps. Intensifie-la ! Ressens-la davantage ! Connecte-toi à cette légèreté dès que tu peux. Reviens-y ! Nourris cette légèreté en toi afin qu’elle occupe encore plus d’espace en toi… de plus en plus !

Retrouve le goût du plaisir ! De t’aimer ! De te trouver beau ou belle au-delà de ce que tu aperçois dans ce le miroir. Reste en contact de ton ressenti !

Combien de temps vis-tu cette problématique ? Alors donne toi du temps pour inverser la roue et retrouver la voie du mieux manger, du mieux-être !

Choisis ce que tu souhaites nourrir à partir de maintenant : la sensation d’être lourd et de ne pas y arriver ou ce sentiment de légèreté naissant ?

Cela te demandera de la présence, de l’amour, de la bienveillance et de la patience pour choisir le deuxième voie !

C’est une fabuleuse invitation au changement tout en douceur.

Ceci est valable pour toute problématique qui grossit puisqu'elle est nourrie CONSTAMMENT de tes pensées négatives, jugeantes, dévalorisantes, culpabilisantes, et donc stressantes.

Auteure Laurence Simonnet Semeuse d’amour au Grand Jeu de la Vie Aide à l’accroissement spirituel Formatrice de « Thérapeutes du Coeur » Déprogrammation des mémoires cellulaires Réveil de la Femme sauvage Initiation au Channeling et à la Co-Création Consultation individuelle sur rdv Site laurencesimonnet.com


16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


Post: Blog2_Post
bottom of page