top of page
Rechercher

«Mais tu m'aimes ?» demanda Alice.

«Non, je ne t'aime pas !» Répondit le lapin blanc.


Alice fronça les sourcils et commença à se frotter les mains, comme elle le faisait toujours quand elle était blessée.


«Tu vois ?, dit le lapin blanc.


Maintenant, tu te demandes peut-être ce qui te rend si imparfaite, ce que tu as fait de mal pour que je ne t'aime pas au moins un peu.


Et c'est la raison pour laquelle je ne peux pas t'aimer.


Tu ne seras pas toujours aimée Alice, il y aura des jours où certaines personnes seront fatiguées, en colère contre la vie, la tête dans les nuages ​​et ils te feront du mal.


Parce que les gens sont comme ça, ils finissent toujours par jouer avec les sentiments des autres, parfois par insouciance, malentendus ou conflits avec eux-mêmes.


Et si tu ne t'aimes pas au moins un peu, si tu ne crées pas une coquille d'amour-propre et de bonheur autour de ton cœur, les fléchettes envenimées des gens deviendront mortelles et te détruiront.


La première fois que je t'ai vu, j'ai fait un pacte avec moi-même: "J'éviterai de t'aimer tant que tu n'auras pas appris à t'aimer toi-même!"


C'est la raison pour laquelle, Alice, je ne t'aime pas. »


Extrait du conte Alice au pays des merveilles


🌟🌟🌟🌟🌟


Aimons nous et revenons à nous avec Amour et bienveillance !


Développons patience et compassion pour nous même par un accompagnement en présence en se choisissant, en faisant de nous notre priorité et en nous offrant le meilleur !


L’Amour habitera au cœur de nos cellules et vibrera cette puissante et merveilleuse fréquence !


❤️❤️ Laurence Simonnet

Semeuse au Grand Jeu de la Vie

Porteuse et Accoucheuse de l’Etre

Site laurencesimonnet.com


65 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page