top of page
Rechercher

Acceptation de ce qui est...

Certains mettent le doigt où ça fait mal.


Oui c'est vrai et quelques fois cela fait très très mal !


Deux solutions s'offrent alors à toi :


- soit tu restes bloquer, blesser, outrer de t'apercevoir que cette blessure, cette ombre est visible par d'autres.


Que celle-ci est encore en réaction et déclenche chez toi tout un flot émotionnel allant de la colère, à l'injustice, à la trahison, à la tristesse...


Que d'autres ont un certain pouvoir sur ton Etre et que peut être ils ne te respectent pas autant que tu le souhaiterais...


Et tu entres alors dans un bavardage stérile avec ton mental et ton corps de souffrance.


- soit tu t'en sers de tremplin, d'élan pour aller modifier cette faille, cette fêlure en toi.


Comme une invitation à te dépasser, à grandir, à apprendre de tes ombres pour mieux te connaître.


Juste les accueillir et noter ce à quoi elles te renvoient :


- à quel évènement ?

- à quelle blessure ?

- à quelle émotion ?

- quand c'est elle exprimée pour la première fois dans ta vie ?

- qu'est elle venue t'enseigner au travers de la souffrance ?


Donne toi du temps pour les écouter, les apprivoiser, les aimer et les guérir.


Ressens de la Gratitude envers ces personnes de t'avoir indiqué où travailler, où porter un regard d'Amour sur ton histoire, sur ton Etre.


Ton choix est de décider ce que tu en fais ! Tu peux choisir de le voir comme un éclairage sur ce que tu as encore à déposer, à guérir, à transformer.


En pointant la lumière sur tes blessures, sur tes ombres, tu te permets également de les transmuter en potentiels, en ressources intérieures prenant ainsi force et puissance en toi .


Accentue la découverte, la guérison en prenant confiance et appui sur des qualités existantes. Nourris toi en !


Amplifie les !


Au-delà de l'ombre et de la lumière en soi...


Et si... Et si au delà de ça, il n'y avait ni lumière ni ombre.


Juste ce qui est dans cet instant, dans cette rencontre avec l'autre et toi !


Et si personne n'avait le pouvoir de te blesser parce que rien n'existe en toi qui puisse l'être,, pas d'ego, pas de souffrance !


Et si, ni ombre et ni lumière n'étaient, n'existaient.. L'ouverture de conscience serait alors la guérison de l'instant.


Juste cet état de conscience, cette douce présence à soi, à l'autre dans l'Amour et l'Acceptation de ce qui est !


💖 💖Auteure Laurence Simonnet



19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Kommentarer


Post: Blog2_Post
bottom of page