top of page
Rechercher

Simplicité

J'ai rêvé d'une vie dans la simplicité, la joyeuseté et la sensualité afin que la Fille que j'ai été puisse se retrouver.


Cela n 'a pas été facile pour moi, en tant que fille, de m'exprimer. Entourée de frères, de cousins, comment trouver ma place, mon identité féminine ?


Mes jeux ont été les leurs : billes, foot, cowboys, prisonnier.... Loin des poupées, des habits...


Et pourtant, je suis restée " fille" à l'intérieur de par mon extrême sensibilité à tout capter, tout ressentir.


J'etais celle à qui on venait se confier, tout raconter. Je comprenais tout. Compatissante, ouverte de cœur, c'était d'une facilité pour moi.


Mon corps s'est développé et j'ai commencé à subir les regards soutenus, les gestes déplacés, les sous-entendus plus qu'appuyés sur ma silhouette féminine qui se dévoilait chaque jour un peu plus.


Ma poitrine, mes jambes, mes fesses, mon rire, ma bonne humeur... Tout était prétexte aux rapprochements.


Des amours d 'adolescents qui loin d' être innocents m'avaient laissé un goût amer :


- "veux tu coucher avec moi ? M a-t-on demandé le jour de les 15 ans après deux baisers échangés.

- euh... Non pas du tout !

- bah dégage, j'ai rien à faire avec toi !"


Oh d'une violence, d'une incompréhension pour mon cœur si ouvert à l 'Amour ! Quelle tristesse !


Je ne parlerai pas des fois où l 'on essaie de me toucher contre mon gré, de la fellation forcée et contrainte, des réflexions entendues... Des fois où j' ai subi les demandes pressantes à céder juste pour coucher...


-" allez c' est rien, tu verras. Tu n'auras pas mal. Tu ne sentiras rien.

- ah bon, ça sert à quoi alors si je ne ressens rien. Pas d Amour ? Pas de caresse ? De tendresse ? Non. NON ET NON.

- Ce que tu es coincée. T 'es frigide, toi !"


Voilà, comment se construire dans sa féminité, sa sexualité et oser par la suite être une Femme, juste une Femme.


Un ex-mari rencontrée à 19 ans, des promesses.... Des déceptions, des déconvenues, des tristesses, de la solitude,....


Et la Femme en moi qui hurlait de la laisser sortir. De partir.


Pour bien rester emprisonnée, et être sur de ne pas bouger, de ne plus l'entendre hurler, j'ai pris des kilos. Je l'ai étouffée et je me suis protégée. Je me suis entre des murs. Je me suis construit des défenses, des barrières pour ne plus avoir mal par l'exterieur mais aussi de mon intérieur.


Comment faire face à mon désarroi ? À mon erreur de jugement ?


Moi qui suis guidée depuis toujours, comment ai je pu écouter cet homme et me faire taire, me trahir autant ?


Après des années de souffrances, de solitudes, j'ai divorcé comme ça ! Longtemps j'ai mûri cette décision. Trop longtemps....


Et un jour, j'ai su que si je me taisais et restais un seul jour de plus, je mourrais. Je m'eteignais chaque jour un peu plus.


Alors je suis partie, j'ai tout quitté, je lui ai tout laissé !


Des années plus tard, de reconstruction, de redecouverte de qui je suis, j'arrive aujourd'hui ENFIN à ré-entendre LA FEMME en moi.


Celle qui veut jouer, aimer, rire, pleurer en toute liberté.


Celle qui aime la sexualité avec son amoureux parce qu'il y a tant d'Amour entre eux, de simplicité, de complicité, de joie et de partages et de respect.


Celle qui se place aujourd'hui au dessus des jugements et des regards des autres parce qu' elle a appris que, elle seule a de l'importance. Et que ces jugements l'enferment à nouveau et essaient de la maintenir loin d'elle-même.


Qu' elle puisse se trahir à nouveau,, mais plus jamais !


Je me retrouve libre, gamine dans mon cœur, insouciante et confiante en la Vie et en l' Amour ; encouragée par mon amoureux à me lâcher, à être réellement Femme et à oser l' exprimer dans mes désirs, dans mes attitudes, dans mes vêtements.


Je me libère de mes dernières chaînes, croyances, moralités et obligations. STOP !


J 'ai rêvé d'une vie dans la simplicité et la légèreté. Je me la crée à chaque seconde dans chacun de mes choix, de mes pensées et de mes actes.


Alors, si, j'ai envie de me promener comme je le ressens, juste pour être libre, joyeuse, insolente et insouciante, JE LE FAIS !!!!! Tout simplement et librement..


À toi qui lis ce texte, quelque soit ton sexe, ton passé, ton vécu d'aujourd'hui, libère toi de tes chaînes, des poids que tu t'imposes et reconnecte cet élan de vie, de joie et de spontanéité !!!


💖 💖 Auteure Laurence Simonnet



24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


Post: Blog2_Post
bottom of page