top of page
Rechercher

Douleurs du passé

Elle a eu mal cette petite fille qui se retrouva à répondre aux attentes des uns et des autres. Toujours serviable. Toujours aimable. Silencieuse. Bonne à l'école.


Qu'elle était triste au fond !


Elle gardait le sourire mais ses yeux exprimaient son désespoir.


Est ce quelqu'un s'en rendait compte ?


Elle a eu mal cette adolescente qui a vécu cette période difficilement. A la recherche d'un doux équilibre entre l'autre et elle. S'attirant des expériences douloureuses. Toujours serviable. Toujours aimable. Toujours gentille. Silencieuse. Toujours un sourire pour l'autre...


Traversant ses épreuves comme elle le pouvait.


Seule, bien souvent, elle rêvait du prince charmant, d'un monde merveilleux où l'Amour règnerait.


Elle a eu mal cette femme, prisonnière de son enfance, de son passé. Elle assistait aux jours inlassablement. Elle pleurait en silence, dans son coin. Elle repensait à ce monde merveilleux qu'elle rêvait plus jeune. Mariée, sans amour, sans joie, elle s'est perdu. Quittant une prison, pour une prison dorée.


Elle s'est oubliée par amour pour ses enfants. Elle se mourrait en silence. Toujours aimable. Toujours serviable. Toujours gentille. Elle leur souriaient toujours...


Un jour, le réveil a eu lieu. Elle a senti en elle souffler un vent rebelle, l'invitant à briser ses chaînes. Alors, sans esclandre, elle prit ses affaires. Elle se créa une nouvelle vie avec ses enfants.


Elle a eu mal cette Femme qui ne se connaissait pas. Elle n'avait aucune idée de qui elle était. De ce qu elle était capable de faire, d' être. Encore une fois par Amour pour ses enfants, elle se remit en chemin et trouva du travail. Elle rencontra un homme, puis deux.


Et elle continua à souffrir en silence. Toujours serviable. Toujours aimable. Toujours gentille. Silencieuse.


Et le déclic.... Cette impulsion, à l'intérieur d' elle, ce volcan qui s'enflamme, qui gronde. Elle se mit à l'ecouter.


Elle commença à se révolter. Elle prit position.


Elle décida de se choisir en priorité. Elle se mit à communiquer ses besoins, ses désirs. Elle devint cette femme qui resta si longtemps cachée, rayonnante, lumineuse, souriante, magnifique.


Elle apprit à être fière d'elle, de son corps, de ses choix.


Elle se fit une promesse : celle de n'afficher qu' un sourire sincère sur ses lèvres.


Elle se mit ENFIN à vivre, réellement, juste pour elle.


Un sourire apparut sur ses lèvres et ne la quitta plus un seul instant.


Elle s'était retrouvée pour ne plus se quitter, ni se perdre.


❤️❤️Auteure: Laurence Simonnet

Semeuse d’Amour au Grand Jeu de la Vie

Porteuse et Accoucheuse de l’Etre

Créatrice de la méthode «Thérapeutes du Coeur »®️

Déprogrammation des mémoires cellulaires

Réveil du Féminin sauvage

Site laurencesimonnet.com


11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page