Rechercher

C’était en 2020 !

Les mémoires de l'inconscient collectif.


Une petite sortie ce matin dans les rues, et ce que je vis, me consterna.


Des files d'attente devant la boulangerie, la pharmacie, la presse, les magasins alimentaires... Des files où les personnes sont espacées d'un mètre, silencieuses et résignées !


Ce n'est pas ce qui m'a dérangé. Je comprends ces mesures.


Ce qui m'a bouleversé, c'est la vision passée se superposant avec celle que j'avais devant mes yeux.


Je voyais la mémoire de l'inconscient collectif de la guerre se réveiller.


En effet, les personnes sont renfermées, suspicieuse... et je peux l'entendre.