top of page
Rechercher

Aucune femme ne naît maman !

Aucune femme ne naît maman !

Mais elle le devient !

La grossesse et ses nausées peuvent être ressenties comme de la souffrance ! Et d’autres femmes la traversent épanouies.

Le corps qui change, s’adapte et s’élargit au fil des mois peut être de la douleur pour certaines voyant leurs corps se détendre et s’expanser ! Et pour d’autres, la joie de voir son bassin se développer et son ventre s’arrondir les rassurent.

La fatigue qui peut s’installer les dernières semaines sont les prémices d’un intense bouleversement !

L’accouchement peut être douloureux, long et réveillé de la solitude de devoir traverser ce passage initiatique de femme à mère empli d’incertitude ou se dérouler à merveille dans un abandon confiant.

La naissance de l’enfant est un soulagement et du pur bonheur que de tenir ce petit ange contre son Cœur : celui qui a grandi, tressailli, bougé dans le ventre, cet enfant attendu.

L’élan maternel s’éveille quelquefois lentement tant le corps est souffrant, tant tout est impressionnant… tant l’accueil de ce petit ange sorti du ventre émeut. Tant la peur mal de faire, de ne pas savoir faire, de ne pas être une bonne maman…

Chère petite maman, laisse-toi du temps !

Accorde-toi tout le temps nécessaire pour réaliser le cadeau de création que tu contient en ton ventre. L’Amour vibre dans ton cœur et jaillira le moment venu t’emportant dans une immense vague !

Tu es connectée avec ton enfant même si le cordon n’est plus physiquement. Il demeure néanmoins entre vous deux.

Puis le retour à la maison : cela peut peut-être difficile de s'octroyer du temps de repos et d’intégration alors que la maison est sens dessus dessous depuis l’arrivée de bébé entre tétées, changes, linges et visites !

Il semble douloureux de ne plus avoir le temps d’aller chez le coiffeur, de se faire les ongles, de lire un bon livre, de prendre un bain et de se détendre ! Mais, rassure-toi, petite maman, ce n'est que pour un temps. Celui de te retrouver, de te detendre, de te rassurée et surtout de te rappeler qui tu es.

La vie de la maman est bousculée et perturbée ! Son corps s’exprime encore ! Petit à petit il redevient lui, retrouvant ses formes avec patience.

Cela peut être bouleversant de se sentir envahir par une vague d’épuisement, de surmenage ou de saturation… avant que la maman se souvienne qu’elle est aussi une femme !

Puis petit à petit, la maman ressent de nouveaux rythmes en elle, de nouveaux appels à s’accorder de l’amour, du temps, à partager comme un second souffle qui vient de si loin en elle !

La première sortie avec bébé peut être stress : tout prendre, tout prévoir, tout anticiper,…puis la deuxième plus légère, la troisième plus facile et la quatrième du plaisir !

Chère femme devenue maman, accorde-toi de l’amour et de la bienveillance !

Sois douce avec toi pour tout ce que traverse !

Accepte et accueille tout ce que tu vis comme ta propre expérience de maman sans écouter les autres… Toi,seule, ressent ce qui est juste pour ton enfant et pour toi.

Rappelle-toi la femme que tu es pour être soutenue dans ton nouveau rôle de maman aujourd’hui !


De l’amour à toutes les femmes devenues maman !


auteure Laurence Simonnet



38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page